vendredi 29 avril 2011

Ses yeux comme des miroirs,Angelique Isselin

                                              







Synopsis :

Jenny, jeune américaine de 17 ans, vient de perdre l’être qu’elle a le plus aimé de toute son existence. Sa grand-mère s'est éteinte avant même qu'elle ait pu accomplir sa mission envers elle : lui lire les «Lettres de mon moulin» en français. 

Pour surmonter l’épreuve de cette disparition, Jenny décide de partir en France pour mener à bien sa mission au-delà du chagrin et de la mort.
C’est au cœur de Fontvieille qu’elle va découvrir les traditions locales et les splendeurs qu’offre la Provence à ses visiteurs. 


Au milieu d’une arène, elle va apercevoir Julian pour la première fois.
Course camarguaise, raseteur, cocarde, autant de mots qu’elle n’aurait jamais entendus prononcer si elle ne s’était éprise du beau jeune homme au premier regard…


Ce que j'en pense :

J'ai dévoré ce livre,impossible de le lâcher tellement j'ai été subjuguée par cette ambiance et cette magnifique histoire!


Jenny vient de perdre sa grand-mère et avec sa mère elles vont partir sur les traces d'Alphonse Daudet pour qu'elle puisse tenir sa promesse.


On va découvrir le paysage et l'ambiance de la Camargue à travers les yeux de cette américaine qui a quelques préjugés sur les français!!
Jenny et sa mère vont être logés dans une maison d'hôte chez la famille Villemin. Alors que Jenny va très bien s'entendre avec Manon la fille cadette,une certaine tension va apparaître avec Marie l'aînée.Dés son arrivée,les deux soeurs amènent Jenny à une course camarguaise,où elle va apercevoir le très beau et enigmatique Julian.
Toutes les filles en sont folles,surtout Marie,mais lui reste toujours à l'écart et ne se mêle à personne.
Jenny va tomber sous son charme et va tout faire pour se rapprocher de lui.


J'ai été conquise par le personnage de Jenny,elle m'a beaucoup fait rire et j'ai ressenti les mêmes émotions qu'elle quand elle se trouve face au séduisant Julian.J'ai partagé ses doutes,ses joies ses interrogations et surtout ses craintes lorsque Julian participe aux courses.


Julian est mystérieux,enigmatique mais aussi tendre et très attentionné,je suis sous le charme!


Un autres aspect du livre que j'ai adoré,c'est la description de cette région française que je ne connais pas et que j'ai été ravie de découvrir! Les paysages sont magnifiques et surtout l'ambiance qu'il y a autour de ces courses avec taureaux.Et puis il y a les nombreuses références "Aux lettres de mon moulin" et surtout à la chèvre de Mr Seguin,qui m'a rendue très nostalgique.


Je ne peux que vous recommander ce livre,j'en suis encore sous le charme!


Voici le blog de l'auteur "Editions Bout de Ficelle 

Citations:

 * Allez hop! Un aller retour gratuit au pays des pivoines.


 * Je sentis un feu incontrollable envahir mes joues,je n'avais pas de mal à reconnaître cette voix chaleureuse avec sa pointe d'accent.J'étais paralysée,aucun mot ne put sortir de ma bouche.


 * Ce qu'il ressent? mon coeur s'arrête de battre. je restai muette face à cette déclaration.

L'Eté où je t'ai retrouvé,Summer#2 ,Jenny Han







Synopsis :

Can summer be truly summer without Cousins Beach?

It used to be that Belly counted the days until summer, until she was back at Cousins Beach with Conrad and Jeremiah. But not this year. Not after Susannah got sick again and Conrad stopped caring. Everything that was right and good has fallen apart, leaving Belly wishing summer would never come.

But when Jeremiah calls saying Conrad has disappeared, Belly knows what she must do to make things right again. And it can only happen back at the beach house, the three of them together, the way things used to be. If this summer really and truly is the last summer, it should end the way it started--at Cousins Beach.



Ce que j'en pense :

Ce 2° tome débute l'été suivant, il nous manque donc toute une année que l'on va vivre par étapes à travers les souvenirs de Belly.
On apprend que Suzannah est morte 2 mois plus tôt,et c'est donc le premier été que Belly ne va pas passer à Cousins,et elle le vit très mal.De plus on l'avait laissé qui était en "couple "avec Conrad or là ils ne se parlent  et ne se voient plus.

On a donc un tome avec des personnages qui font leur deuil de manière très différentes et qui ont donc bien grandi depuis l'été dernier,cela donne une ambiance plus adulte et responsable.

Suite à un appel téléphonique de Jérémiah car Conrad a disparu,Belly repart pour Cousins.Elle est encore folle amoureuse de Conrad malgré tout ce qu'il s'est passé entre eux,mais elle commence à penser à elle et se réveille petit à petit.
Conrad dans ce tome,est encore plus distant et détaché, on sent que c'est lui qui a le plus de mal à gérer son deuil,ce qui l'amène a certaines remarques et comportements blessants envers son frère et Belly.
Jeremiah est le petit frère de Conrad, l'éternel 2ème derrière le parfait Conrad, que ce soit du point de vue de ses parents ou des filles.A tel point que Belly ne voit en lui que son meilleur ami,le fait d'avoir des chapitres de son point de vue,nous le fait encore plus apprécier.On se rend compte qu'il est amoureux de Belly et qu'il ferait tout pour la rendre heureuse.

Cette fin était pour moi inévitable car il y avait trop de non dits.

L'épilogue m'a achevé et quant à savoir lequel des 2 c'est il faudra encore attendre le dernier tome!
Mais j'espère que ce sera mon chouchou!!

Mon avis sur le tome 1 ici 


Vous pouvez retrouver les avis de mes partenaires Namasteworld , L0raah




Le tome 2 "L'été où je t'ai retrouvé" sortira le 01 Juin 2011


Citations :
 * "We stood there, looking at each other, saying nothing. But it was the kind of nothing that meant everything."

  * "That's when I finally got it. I finally understood. It wasn't the thought that counted. It was the actual execution that mattered, the showing up for somebody. The intent behind it wasn't enough. Not for me. Not anymore. It wasn't enough to know that deep down, he loved me. You had to actually say it to somebody, show them you cared. And he just didn't. Not enough."

jeudi 28 avril 2011

Le baiser de l'araignée ,Jennifer Estep

                         LECTURE ACTUELLE


Premier tome de la série "An elemental assassin book"
Le tome 2 "Trahisons"  sortira en France le 01 Juin  2011.
Le tome  3 "Venin" sortira en france le 24 Août 2011


Synopsis :

Elle s'appelle Gin. Elle est tueuse à gages. Dans le milieu, on la surnomme l'Araignée. Elémentale de pierre, elle perçoit le murmure des minéraux, le chuchotement des gravillons. Elle maîtrise aussi la magie de glace. Une élémentale d'air a tué son mentor, son ami. L'heure de la vengeance a sonné. Et elle est prête à tout, même à s'associer à un flic, le très séduisant Donovan Caine, qui a juré de lui faire la peau...

Ce que j'en pense :

 Un nouvel auteur très sympa et original à découvrir!

Ce 1er tome commence très fort avec une sacré héroïne, Gin! Elle est connue sous le nom de l'Araignée, assassiner les gens, c'est son métier. Outre ses compétences au combat, ses pouvoirs de maîtrise de la pierre et de la glace et son sacré caractère, n'oublions pas ses talents culinaires! Car à ses heures perdues elle prend des cours de cuisine et  fait les meilleurs sandwichs de la ville. Je me suis tout de suite attachée à cette tueuse professionelle, qui a quand même des principes et n'a pas non plus un coeur en béton. Gin a des amis auxquels elle tient, tout particulièrement son mentor Fletcher, qui l'a recueillie et lui a tout appris, et son fils Finn,qui apporte une touche de fantaisie à l'histoire.

Alors qu'elle commence à songer à la retraite, son dernier coup tourne au cauchemar. Elle se fait doublée et manque de se faire assassiner. Elle découvre que son mentor a été cruellement assassiné par une élementale d'air et elle se jure de le venger.Pour cela elle va s'associer à Flinn et surtout elle va être obligée de collaborer avec le seul flic intègre et non corrompu de la ville, Donovan Caine.Le problème est qu'elle a tué le co-équipier de Caine et que celui ci s'est juré de le venger!! Ils vont devoir faire une trêve le temps de leur mission et il va y avoir quelques affrontement coriace entre ces deux là.Et bien sûr il y a une réelle attirance et une vraie tension sexuelle qui se développe.Le flic  est complètement déchiré entre son attraction irrationnelle pour Gin et sa répulsion pour son métier de tueuse à gages.
Commence alors une enquête pour déterminer les coupables et faire justice...

L'univers dans lequel évolue nos personnages est vraiment sombre et après le passage de Gin le nombre de cadavre est impressionant. Néanmoins, l'intrigue est prenante, et même si il n'y a pas de "romance" à proprement parler, il y a quand même une sacrée tension entre Gin et son détective!

La fin arrive trop vite, on en redemande!

Citations :

  * Des menottes.C'est coquin,dites donc.Mais moi je préfère être libre de mes mouvements,quand je m'envoie en l'air.Pas vous?
Caine sursauta,comme si je venais de le désarmer et lui tirer dessus.

* _Gin.
Il l'avait prononcé avec précaution,cette fois,comme s'il s'agissait d'un vin fin qu'il goûtait,plutôt que d'un diminutif.

Nouvelle partenaire : Le Monde de Francesca








Je suis ravie d'accueillir ma nouvelle partenaire "Le Monde de Francesca".

Sur son blog vous trouverez en plus de ses chroniques littéraires, des news sur l'actualité de l'univers twilight.C'est un blog très complet et incontournable !

mercredi 27 avril 2011

Ma nouvelle partenaire : Namasteworld







Je suis ravie de vous présenter le blog de ma twicop's "Namasteworld"
Si vous voulez en savoir plus sur Bollywood alors son blog est incontournable!!
Il  est dédié à l'une de ses passions qui n'est autre que le cinéma et plus particulièrement à l'industrie cinématographique indienne :-)

La Confrérie en images







Afin de présenter chaque guerrier de la Confrérie de la Dague Noire je vais chaque jour rajouter un frère,en suivant l'ordre des livres.


Wrath, son of Wrath

On découvre son histoire dans Dark lover.
Il a 343 ans, les cheveux longs et noirs les yeux verts très clairs et il est aveugle.
Il va accepter de devenir le roi des Vampires.
Beth Randall est sa Shellane.






 You don't know this yet. But you are Mine .
                                   - Wrath"


















"Wrath dragged Beth into his arms and hugged her hard, talking in that other language again. When he pulled back, he ended the monologue with something like leelan.
Beth: "Is that vampire talk for bitch?"

mardi 26 avril 2011

Les amants d'Anita Blake

En discutant avec mes twicop's Stephbroox et Mutinelle j'ai eu envie de vous faire partager mon classements des amants d'Anita et par la même occasion de connaitre le votre !

N° 6 :Damian :

Je l'ai vraiment apprécié dans "Rêves d'incubes" où il m'a énormément touché.


N °5 Jason :

Il fait parti des loups-garou, la 1° fois qu'on le rencontre c'est dans "Lunatic café" mais il explose dans "Squelette Sanglat" où il prend un malin plaisir à asticoter Anita .On lui découvre aussi des faiblesses et notamment une phobie des vampires pourrissants dans "Squelette sanglant".Il va devenir un des meilleurs amis d''Anita en lui ouvrant les yeux plusieurs fois sur sa relation avec les hommes.


N ° 4 :Asher 

L'ancien compagnon de Jean-Claude
On le découvre dans "Offrandes brulées" et il apparait aussi dans "Lune Bleue".



















N°3: Micah :

Un personnage qui apparait tard dans la série (Dans Narcissus in Chains) mais qui occupe tout de suite une place importante près d'Anita.

iI est Nimir-Raj d'une meute de léopards qui débarque à Saint-Louis et Anita se sent tout de suite très attiré par lui.


Merci Mutinelle pour la photo :)

 N°2 : Nathaniel :

Un de mes personnages préféré et son évolution dans la saga est très intéressante! Dés sa rencontre avec Anita il la met mal à l'aise.
Il est d'une soumission extrème mais très observateur. Il a aussi un cerveau et cela on s'en rend compte quand il fait une petite remarque pertinente ce qui étonne souvent Anita.







N°1 : Jean Claude ou JC :

Je sais pas si il faut encore le présenté ! Le maître de la ville de Saint Louis,un vampire d'une sensualité extrême!!
Mon Numéro 1






Un des nos 2 tourteraux



Et puis une dernière avec Richard quand même !!

Nuit blanche,Vamps#2 ,Nancy A.Collins


Synopsis  :

Lilith a fait une découverte étonnante : Cally est sa demi-soeur ! Elle garde jalousement le secret, de peur de perdre ses privilèges et son héritage colossal. En attendant, les jeunes filles continuent leur guerre sans merci. Elles sont désormais rivales à l'école (Cally développe des pouvoirs très puissants) et dans le coeur des garçons... Lilith constate en effet que son fiancé n'est pas insensible aux charmes de la demi-sang ! Mais cette dernière est amoureuse de Peter Van Helsing, l'impitoyable chasseur de vampires. Leur amour semble impossible... à moins que Cally ne décide de changer de camp ! Le temps presse pour Cally, si elle ne choisit pas maintenant, elle risque de mourir...

 Ce que j'en pense :


Ce livre confirme mon impression du tome 1 (avis) ,le style d'écriture ne me plait pas.

Je n'ai pas réussit à entrer dans l'histoire,je trouve les sentiments faux je n'arrive pas à y croire.
Lilith qui connait la vérité sur Cally,fait tout pour lui compliqué l'existence.Elle souhaite aussi devenir plus indépendante et se lance dans les photos de mode.

Cally a du mal à gérer sa relation avec ¨Peter vu que c'est un chasseur de vampires et lorsqu'elle apprend qui est son père elle accepte toutes les conditions qui lui imposent quite à se couper de ses seules amies.
Même les retrouvailles de Cally et son père ne m'ont pas intéressées alors que ça aurait dû être un des points culminants du livre....

On devine facilement où va aboutir le livre,peut être que c'est une lecture trop jeunesse pour moi.

The summer i turned pretty , Summer#1 , Jenny Han






A l'occasion de la sortie en VO du 3° et dernier tome de cette saga,j'ai voulu relire les 2 premiers tomes que j'aime beaucoup.
Ce tome 1 existe en français sous le titre "L'été où je suis devenue jolie" mais il va être ré-édité en juin avec la couverture US (comme ci dessus).source Liliebook

Synopsis :

Comme chaque été, Belly, sa mère et son frère passent les vacances chez Susannah et ses deux fils, Conrad et Jeremiah. Belly est très attirée par le sombre Conrad, même s'il reste indifférent à elle. Sous le soleil éclatant, les nuages pointent à l'horizon : Belly accumule les conquêtes sous ses yeux tandis que comme chaque été, Belly, sa mère et son frère passent les vacances chez Susannah et ses deux fils, Conrad et Jeremiah. Belly est très attirée par le sombre Conrad, même s'il reste indifférent à elle. Sous le soleil éclatant, les nuages pointent à l'horizon : Belly accumule les conquêtes sous ses yeux tandis que Jeremiah se déclare à elle alors qu'elle le considère seulement comme un ami. Entre les pichets de thé glacé, les baignades nocturnes, le sel de l'océan sur la peau, un drame couve. Bellydont le coeur bat la chamade, sent que quelque chose va changer, pour toujours...

 Ce que j'en pense:

Depuis qu'elle est toute petite, Belly passe ses étés à Cousins, avec son frère Steven et sa mère,dans la maison de vacances de Susannah, meilleure amie de sa mère.Mais surtout, elle passe les vacances avec les deux fils de Susannah: Jeremiah et Conrad. Depuis toujours Belly a un faible pour le mystérieux et renfermé Conrad mais les garçons ne l'ont jamais réellement prise au sérieux, et se moquaient d'elles à cause de son jeune âge. Mais l'été de ces 16 ans, Belly a changé et ses amis s'en rendent compte. Ils ne sont plus des enfants et leurs regards par rapport aux autres se modifient. Cet été va tout changer. 
Ce livre nous relate la transformation de Belly,on découvre ses premiers émois,la prise de conscience de sa beauté et de l'effet qu'elle peut avoir sur les garçons.Alors que Jéremiah est le meilleur copain,toujours prêt à s'amuser,Conrad est distant  et se renferme sur lui même.

On suit cette évolution chez Belly, avec des flashbacks de des autres étés qu'elle à passé à Cousins quand elle avait plus jeune. On retrace parfaitement l'ascension prudente et pas toujours facile de ses sentiments à l'égard de Conrad, la grande amitié qui la lie à Jeremiah. Et tout l'amour qu'elle porte à sa mère et à Susannah.

Mais on sent que l'atmosphère devient pesante dans cette maison de vacances et que la situation peut vite se dégrader.

Pour mon esprit très "fleur bleu" ce livre m'a ravie,je me suis replonger avec plaisir dans mon adolescence à travers ce livre et j'ai retrouvé les mêmes sensations que Belly!

Le tome 2 "L'été où je t'ai retrouvé" sortira le 01 Juin 2011 .

Citations:

 * "Moments, when lost, can't be found again. They're just gone."

  * "He pulled my foot, drawing me closer. Being this close to him was making me feel dizzy and nervous. I said it again, one last time, even though i didn't mean it.
"Conrad let go of me."
He did. And then he dunked me. It didn't matter. I was already holding my breath." 

  * "I say, " I can't believe you're really here."
He sounds almost shy when he says, "Me neither." And then he hesitates. "Are you still coming with me?"
I cant believe he even has to ask. I would go anywhere. "Yes," I tell him. It feels like nothing else exists outside of that word, this moment. There's just us. Everything that happened this past summer and every summer before it, has all led up to this.

To Now"  

Ma nouvelle partenaire : Muti et ses livres






Muti et ses livres accès au blog

Avec Twitter on fait de nouvelles connaissances et Mutinele fait partie de mes Twicop's avec qui on papote livres,bad boys et autres délires!

Je suis ravie de l'accueillir parmi mes partenaires et prochainement je vous ferai découvrir son forum !

En attendant sur son blog vous retrouverez ses chroniques en fantasy,bit-lit et paranormal.

Soeur de sang ,Vamps #1 ,Nancy A.collins







Synopsis :

A New York, les saigneuries de vampires aristocratiques règnent sans partage. Lilith est l'héritière de la plus grosse banque d'hémoglobine du pays, fournisseuse officielle des buveurs de sang. Sa vie est placée sous le signe du glamour et de la romance au bras de son illustre playboy de copain. Son péché mignon ? Chasser l'humain... en tenue de soirée bien sûr ! Mais une nuit, Lilly perd sa meilleure amie, tuée par un chasseur de vampires. Au cours de l'incident, une jeune demi-vampire, Cally, s'est interposée et Lilly la rend responsable de la mort de son amie. Ennemies jurées, Lilith et Cally se retrouvent sur les bancs du très huppé lycée de vampires... Trahisons et douces vengeances entre filles peuvent commencer... mais attention Lilith à ne pas te tromper de cible : les chasseurs de vampires veulent ta peau !

Ce que j'en pense :

Ce livre m'a fait penser aux "Vampires de manhattan" mais en moins bien.
Je n'ai pas trop accroché avec le style d'écriture,un peu trop simple et par le vocabulaire employé.
Au début j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire mais une fois qu'on découvre Cally, j'ai trouvé ça beaucoup plus intéressant.

Lilith est une "Sang de race"et  une riche héritière "promise" à Jules ce qui fera d'elle la princesse de New York.Avec ses amies elle ne pense qu'à s'amuser et à faire du shopping chez les plus grands couturiers.Mais tout change lorsqu'une nuit ils se font attaquer par des chasseurs de vampires à cause d'une "Sang-Neuf" et que Talith sa meileure amie meurt.

A partir de là on va souvent changer de narrateur et j'ai adoré suivre Cally qui est pauvre, va dans une école public et ne vit qu'avec sa mère.Mais après l'incident du parc, son père,qu'elle ne connait pas ,va l'envoyer dans l'école des riches à Barthory.
On suit aussi sa romance avec Peter,le fils du chef des chasseurs de vampires,mais je trouve que leur attirance et leur amour arrive beaucoup trop rapidement,de ce fait on n'y croit pas trop.

Lilith va rendre la vie impossible à Cally,l'empechant de se faire des amies et la tenant pour responsable de ce qui est arriver au parc.

Ce livre se lit très rapidement et à la fin,il y a une révélation dont on pouvait se douter.Ce 1° tome sert plus à planter le décor et je pense que le 2° tome sera plus intéressant.

Citations :

* J'en sais plus que tu ne l'imagines...Et si je ne t'ai pas dit mon nom de famille,Cally,c'est parce que j'avais peur.
Que tu me tues quand tu sauras qui je suis.

* Comment la Sang -neuf osait-elle adresser la parole à Jules? Jules lui appartenait.Il était à elle,et à personne d'autre!

lundi 25 avril 2011

Micah , Anita Blake #13,LK.Hamilton

                







Synopsis :

A côté de l'amour,la réanimation c'est du gâteau!
Il existe de nombreuses raisons de relever les morts.Certaines sont privées,d'autres publiques.Dans le cas présent,le FBI souhaite interroger un témoin décédé.Et devinez qui va avoir le privilège de prendre l'avion pour Philadelphie?
Heureusement,je ne suis pas seule,Micah,le chef des léopards-garous de Saint Louis,m'accompagne.Le seul de mes amants capable de me faire bouillir le sang d'un seul regard.
J'étais absolument ravie...jusqu'à ce qu'il me fasse remarquer que ce serait la première fois que nous nous retrouverions en tête à tête,sans maître vampire et loup-garou alpha dans les parages.
Juste lui,moi.....et mes peurs.

Ce que j'en pense :

Tout d'abord je trouve la couverture encore plus belle en vrai,mais la vraie surprise c'est que le livre est très court et en plus c'est écrit gros!!


Dans ce tome,Anita doit aller relever un corps dans une affaire criminel et pour cela elle va quitter Saint Louis en n'emmenant avec elle que Micah pour nourrir l'ardeur.
On retrouve une Anita qui commence à se poser des questions sur sa relation trop "parfaite" avec Micah,elle ne comprend pas pourquoi il l'aime et comment il arrive à l'accepter telle qu'elle est.J'ai beaucoup aimé ces moments de doutes chez elle,qui vont permettre d'en apprendre plus sur Micah.Il va enfin se dévoiler et il m'a vraiment touché,il remonte bien dans mon classement des amants d'Anita !
Justement ces autres amants sont tous absents,sauf Nathaniel que l'on retrouve dans 2 chapitres;et c'est bizarre de ne pas  les retrouver et en même temps ça fait du bien.
Il y a quand même une révélation très intéressante sur Anita.


Mais cette histoire est beaucoup trop courte et à la dernière page on est en manque d'Anita.......




Citations:


* Micah redevint brusquement sérieux.
-Ne te moque pas de ce qu'il y a entre nous,Anita.
Assisse chastement sur ses genoux,je fus forcée de baisser les yeux.


* Non,d'habitude,c'est Nathaniel,ou Jean-Claude,ou Asher qui font ça.Moi,je me tiens à carreau à moins que tu sois en colère.
-Tu es jaloux d'eux?
-Pas de la façon que tu imagines.Mais c'est la première fois que nous sommes seuls tous les deux,Anita.Juste toi et moi,sans personne d'autre autour.
Je m'arrêtai net....

dimanche 24 avril 2011

Scène supprimée Clockwork Prince


Source de l'image Devianart

Voici le teaser du mois d'avril (Liliebook)


The Lightwood boys. 


The door to the training room opened. Tessa and Sophie turned as Gabriel Lightwood strode into the room, followed by a boy she had not met. Where Gabriel was slender and darker-haired, the other boy was muscular, with thick, sandy-blond hair. They were both dressed in gear, with expensive-looking dark gloves studded with metal across the knuckles. Each wore silver bands around each wrist — knife sheaths, Tessa knew — and had the same elaborate, pale white pattern of runes woven into the sleeves of their gear. It was clear not just from the similarity of their clothes but the shape of their faces and the pale, luminous green of their eyes that they were related, so Tessa was not in the least surprised when Gabriel said, in his abrupt manner : 

“Well, we’re here as we said we would be. James, I assume you remember my brother, Gideon. Miss Gray, Miss Collins —” 

“Pleased to make your acquaintance,” Gideon muttered, meeting neither of their gazes with his. Bad moods seemed to run in the family, Tessa thought, remembering that Will had said that next to his brother, Gabriel seemed a sweetheart.
Vous pouvez retrouver les autres teasers ici

 Voici une scène supprimée de Clockwork Prince + une phrase de City of Souls.

So here's a deleted scene from Clockwork Prince and, at the bottom, a line from City of Lost Souls. The CP scene never actually shows up in the text and I've redacted some spoilers.

The darkness came and went in waves that grew ever slower. Tessa was beginning to feel lighter, less like an awful weight was pressing her down. She wondered how much time had passed. It was night in the infirmary, and she could see Will a few beds away from her, a curled figure under the blankets, dark head pillowed on his arm. Brother Enoch had given him a tisane to drink once the [redacted] was cut out of his skin, and he had fallen asleep almost instantly, thank God. The sight of him in that much pain had been more harrowing than she could have imagined.

She was in a clean white nightgown now; someone must have cut away her blood-stiffened clothes and washed her hair before bandaging her — it lay softly over his shoulders, no longer twisted into rat-tails of tangles and drying blood.

‘Tessa,” came a whispered voice. “Tess?”

Only Will calls me that. She opened her eyes, but it was Jem seated on the side of her bed, looking down at her. The moonlight spilling through the high ceilings turned him almost transparent, an ethereal angel, all silver but for the gold chain at his throat.
He smiled. “You’re awake.”

“I’ve been awake here and there.” She coughed. “Enough to know I’m all right besides a crack on the head. A lot of fuss about nothing —” Tessa’s eyes dropped, and she saw that Jem was carrying something in his hands: a thick mug of some liquid that sent up a fragrant steam. “What’s that?”

“One of Brother Enoch’s tisanes,” said Jem. “It will help you sleep.”

“All I’ve been doing is sleeping!”

“And very amusing it is to watch,” said Jem. “Did you know you twitch your nose when you sleep, like a rabbit?”

“I do not,” she said, with a whispered laugh.

“You do,” he said. “Fortunately, I like rabbits.” He handed her the cup. “Drink just a little,” He said. “It is right for you to sleep. Brother Enoch says to think of the wounds and shocks to your spirit as you would think of wounds and shocks to your body. You must rest the injured part of yourself before you begin to heal.”
Tessa was dubious, but she took a sip of the tisane anyway, and then another. It had a pleasant taste, like cinnamon. Barely had she swallowed the second mouthful when a feeling of exhaustion swept over her. She lay back against the pillows, listening to his soft voice telling her a story about a beautiful young woman whose husband had died building the Great Wall of China, and who had cried so much over his loss that she had turned into a silvery fish and swum away across a river. As Tessa drifted off into dreams, she felt his gentle hands take the cup from her and set it down on the bedside table. She wanted to thank him, but she was already asleep.


Nouveau teaser CP1

“Jem is nothing but goodness. That he struck you last night only shows how capable you are of driving even saints to madness.” — Tessa, CP1


CITY OF LOST SOULS.

“He is a Shadowhunter,” said Jocelyn. “His loyalty will be to Clave and Covenant.”
“He’s my friend,” said Magnus coldly. “His loyalty is to me.”

In my MailBox [6]

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Source et plus d'info chez La Bibliothèque de Lilie


Même en étant en vacances je ne suis pas passée à côté des sorties littéraires et j'en ai profité pour augmenter ma PAL !


Tout d'abord les 2 premiers tomes de la saga Vamps.


Ensuite le très attendu tome 13 d'Anita Micah qui comprend aussi 3 petites nouvelles.


Le 2° tome de la saga Minuit sur Dante : Minuit Ecarlate.


Et enfin, un livre que j'aime beaucoup Comment se débarrasser d'un vampire amoureux.


Et vous qu'avez vous eu cette semaine?

jeudi 21 avril 2011

Scène supprimée de Spells (Wings #2)


Voici un passage qui a été supprimé du tome 2 de Wings,il se situe entre le chapitre 21 et 22. source


***
After accosting David, they all stood in the kitchen with sodas, watching the setting sun out the picture window. “Well, between Trick or Treaters, we have like four movies to choose from and my mom got a ton of candy. I don’t even know what,” Laurel said. She turned her back to the group and opened the tall cupboard. She had just started reaching for the bag when she felt David press in close behind her.

“Let me,” he said.

Laurel--sensitive about her height since David had grown so much in the last year--opened her mouth to give him a few choice words about her ability to do things for herself when she felt his fingers grab the hem of her shirt and tug it down. She snapped her mouth closed and wondered with mortification just how much of her blossom had been sticking out. She’d bound it too quickly.

David locked eyes with her for a moment as he handed her a bag of candy and turned to grab the rest. He tossed one bag to Ryan as Laurel faced Chelsea with what she hoped was a neutral expression.
“Awesome!” Ryan said as he sifted through the candy. “KitKats, M&M’s, Snickers, your folks have all the good stuff.” He helped himself to a candy bar.

“Ryan, those are for the kids!” Chelsea scolded.

“I’m so sure they’re not going to get any if I eat one.”

They continued to bicker playfully as they headed into the rec room, but from what she could hear, it sounded to Laurel like the argument ended once Ryan offered Chelsea a candy bar too.

“How much was showing?” Laurel asked quietly.

“Not much. But enough.” David glanced into the other room. “I could see the petals pretty clearly. If Chelsea paid much attention to your flower last year at the dance--and we both know she probably did--she might recognize it. It’s pretty distinct.”

“If she saw it, wouldn’t she have said something right away?”

“Usually,” David said, slowly.

“Do you think she saw?”

They both looked at Chelsea playing keep-away from Ryan with a fun-sized Snickers bar. “No,” they said in unison.

“I think you’re probably safe,” David said with a smile. “Be sure to thank Ryan someday.”

***
“Well,” Laurel said as the credit started to roll. “That was . . . something.” Against their better judgment, the girls had been talked into starting with a very bloody action flick. The moment Laurel caught Chelsea’s eye she could tell she wasn’t the only one who was relieved it was over. They had both insisted that there was no need to pause the movie when they got up to answer the door for trick-or-treaters.
They had also started lingering in the front foyer.

“Man, that was awesome!” Ryan said, bumping fists with David.

“Oh, yeah. And that ninja chick was totally like Kl--” He stopped. “Kill Bill meets, uh, Hannibal,” he finished lamely.

Ryan considered this. “I guess I can see that,” he agreed. “She did have a sort of ‘Uma Thurman meets Jodie Foster’ thing going on.” He stretched, then put one arm around Chelsea’s shoulders. “So what now?”
David looked at his watch. “It’s only eight-thirty. The Trick-or-Treaters are thinning out, but we have time for another movie if you want.”

“Only if it’s one of the romantic comedies,” Laurel said sardonically.

“We’re almost out of snacks though,” Ryan said woefully, staring at a half-empty bag of chips and the four completely empty bag of candy. Laurel wondered if he was really protesting the romantic comedy.
Chelsea grinned as she opened a KitKat she’d hidden about halfway through the movie and popped it into her mouth, giggling when Ryan glared at her.

Laurel laughed, but was distracted by a sound at the back door. Not a knock, but a small thump. She had just dismissed it as a trick of the wind when she heard it again. She tuned out the others and listened more carefully. It wasn’t necessary; the next thunk was much louder and drew everyone’s attention.
“What was that?” Chelsea asked.

“It sounds like someone’s throwing rocks from your backyard,” Ryan said, getting up.
 Panic squeezed Laurel’s stomach. “Stop!”
Ryan and Chelsea looked at her strangely.

“It’s my house; I’ll deal with it.” A loud crack made them all flinch. Laurel tried to look confident as she strode toward the door. With a deep breath she flung it open and peered out into the night. Before her eyes could adjust to the darkness, a rock whistled past, grazing her shoulder painfully, and shattering the glass in the Alton Kelley print framed on the wall behind her. Chelsea stifled a shriek and Laurel slammed the door shut, her hands shaking as shards of glass tinkled to the floor.

“What the hell was that!” Ryan asked, scrambling over to survey the damage.

“The pitcher of the baseball team, by the looks of it,” David said slowly, with a quick glance at Laurel. His hand was hovering a little too close to the holster hidden at the small of his back.
Laurel studied the broken picture frame, dread rising in her chest. Her hand was clenched over the cut on her arm, and she could feel sticky sap starting ooze from it.

“Do we need to call the cops?” Chelsea asked, eyeing the shards of glass that littered the floor.

“On Halloween?” Laurel laughed nervously. “They’re probably out with a dozen other calls. Stupid pranksters. I shouldn’t have opened the door--bad timing.”

Chelsea and Ryan stared at her like she was crazy.
It seemed an appropriate response.
“Let me see your arm,” Chelsea said, stepping forward.
Laurel turned her shoulder away. “It’s okay. I’ll go upstairs and put a Band-aid on it. It’ll be fine.” She hoped the tremor in her voice wasn’t nearly as extreme as it sounded in her ears. She hoped Ryan and Chelsea didn’t see how badly her hands were shaking as she turned to them with a nervous smile. “I’ll be right back,” she said, fleeing up the stairs.

“Uh . . . I’m going to make sure she’s okay,” David said, his footsteps close behind her.
Laurel let him into her room and swung the door shut, removing her hand from her shoulder. The gash was shallow and a scant two inches across, but it stung like crazy.

“I don’t think I’m ever going to get used to your blood not being red,” David said, peering at the cut with interest.
Laurel grabbed a shirt out of her laundry basket and pressed it against the wound. “Can you hold this there?” she asked David, her head spinning just a little. David wrapped his warm hands around her upper arm and held the fabric firmly against the cut. With her free hand Laurel dug into her drawer for the rudimentary first aid kit she’d brought back from Avalon, grateful faeries were ambidextrous. Straining to remember how Tamani had bandaged her last year and trying to tap into her thus far non-existent intuition, Laurel pulled out some light green, webbed binding strips and laid them over the wound like tape. As she smoothed them into place she felt the material grow warm, reacting with her sap, and shrink, ever so lightly, pulling the wound closed.

“How does that look?” Laurel asked, holding her arm out to David.

He nodded soberly. “It looks good. You’re not bleeding . . . or whatever, anymore.” He hesitated and licked his lips. “It wasn’t really a kid playing a prank, was it?”

Laurel shook her head. “I only got a glimpse, but it was definitely a troll.”

“Are Chelsea and Ryan safe downstairs?”

“I think so. Something was tackling the troll right as I slammed the door.”

“Do we need to send them home?”

“No,” Laurel said firmly. “My sentries are out there. They’re taking care of it. The house is warded and you have your . . . your gun. This is the best place for them right now.”

“Do you think we should call Klea?”

“No. Absolutely not. She’s not a faerie, they don’t know her; they’d just consider her another threat. The last thing we need to do is confuse them.” No need to mention that Laurel still wasn’t sure they should trust her. “What we need to do is go downstairs and try to convince Ryan and Chelsea that everything is fine and that they should stay.”

David nodded. “You’ll need something to cover that,” he said, pointing to the binding on her arm.

“Oh, yeah,” Laurel said, stepping away from the door. David studied the door as Laurel walked to her closet, snatched up a shirt and pulling it over her tank top in one quick movement. “Am I showing?” Laurel asked, turning her back so David could check the tail of her shirt.
He shook his head wordlessly.
 She double checked her three-quarter-length sleeves and reached for the doorknob again.

“Wait,” David said.

She looked up at him questioningly and he reached out and pulled her to him. Laurel wanted to melt into his embrace, but after a few short seconds, she pushed back. “I can’t right now,” she said. “If I think about this too hard I’m going to be an emotional wreck and I can’t do that right now.” She forced a smile, choking back tears. “As far as they know, I’m fine. Just fine.”

David’s jaw was tight but he nodded and pulled her door open. They came down the stairs to find Chelsea in front of the picture window in the kitchen, staring out into the back yard.

Laurel pushed David toward the rec room and came to stand beside Chelsea, a smile plastered on her face. “It looked worse than it was,” she said cheerily. “Just a scratch.” She pulled on Chelsea’s arm, trying not to show how desperate she was to get her away from the window. “Don’t let it wreck our night. Come into the other room.”

Chelsea shrugged her away. “Just a sec.”

“What?”

“There’s someone out there.”

“I’m sure they left,” Laurel said. “They wouldn’t hang around to get caught.”

“No. There’s someone out there,” Chelsea repeated. She didn’t raise her voice, but her tone was insistent.
With fear making a lump in her throat, Laurel stood beside Chelsea and peered out with her, pretending she didn’t know what she might see. It didn’t take long to see what Chelsea was looking at. Something, barely illuminated by the house lights, was moving through the trees. Laurel couldn’t make out any shapes, but there was definitely someone out there--several someones, in fact.

“Who is it, Laurel?”

“I don’t know,” Laurel lied.

Chelsea didn’t turn to Laurel; her gaze was fixed on the shadows darting through the trees. But somehow that was worse than if she’d been staring Laurel in the face. Laurel said nothing. There was nothing to say.
Chelsea didn’t move.

After a moment, Laurel forced herself to speak. “Come on. Come watch the movie.”
Now Chelsea turned to her silently.

“Please?” Laurel said.

Chelsea took one more look out the window and followed after Laurel.
In the rec room Ryan and David were debating the virtues of the two chick flicks Laurel had picked out earlier--though their argument basically boiled down to which movie was more likely to have zombies. All the blinds were down and even though she knew the thin layer of fabric was no match for a rock with the strength of a troll behind it, Laurel felt better knowing they couldn’t be seen. The couples separated onto different ends of the sectional, the guys with their arms protectively around their girlfriends. Ryan seemed to sense that something was wrong, but he didn’t say anything. And neither did Chelsea. But at least they didn’t insist of going home.

Everyone watched the movie in silence, or at least kept their eyes turned toward the television. Laurel doubted David was paying any attention; she certainly wasn’t. There really was no way she could tell David about the festival in Avalon now. She’d been on the verge of telling him earlier this week--she hated lying to him--but now she couldn’t. He’d be too worried; he’d insist that she skip it. She’d tell her parents she was studying with Chelsea. She hadn’t come up with a good excuse for Chelsea, so she wouldn’t tell Chelsea anything at all. With luck, David would never miss her. She’d leave the festival early if she had to. And not just to get back before David got off work; she didn’t want to be anywhere but safe in her house when night fell.

Le vrai premier chapitre de Wings #1

Voici comment aurait dû commencer le 1° tome de la saga, elle voulait qu'on se rende compte de suite qu'il y avait quelque chose d'étrange chez Laurel.  source

**
"Hustle, hustle!"

Laurel bounded off the track, breathless from the mile run. She'd never particularly liked running--or sports of any kind for that matter--but a fitness test was standard procedure for all students on the first day of gym class at Del Norte High School.

"Come on over! Hurry, you got two minutes before we need everyone to take their pulse." The stocky female gym coach was waving the class over with a clipboard. "Okay, you can get your pulse from your wrist, but sometimes it's hard to find it there the first time. That's fine, two fingers to the side of your neck and you should feel a good, strong pulse, especially after that run. If you're still having problems you can check your pulse in your groin like this." Several people giggled as Mrs. Wilson stuck her fingers between her legs to demonstrate. "Now, find your pulse and when I say go, start counting. When I say stop, stop."

Laurel's fingers went to her wrist, but she didn't feel anything except the warmth of her skin from the sun. Her eyes darted around and she was relieved to see that several of her classmates had already moved on to their necks. She placed her fingers on the right side of her throat the way the coach had demonstrated and pressed gently. Then a little harder. She changed over to the left side and still felt nothing. Most of the kids around her were standing quietly with their fingers pressed to their necks. She tried to mimic their position but still couldn't find anything that felt like the beating drum Mrs. Wilson had described. She considered trying the groin pulse, but only for a second.

She started to remove her fingers so she could raise her hand when Mrs. Wilson blew her whistle and yelled, "Okay, get ready!" Laurel jammed her fingers back into her throat and tried to act like she was feeling something.

"Three, two, one, count."

Laurel kept her eyes on the ground as she pretended to count. She glanced around the group and watched the other kids from under her lashes. Several had their eyes closed and a few were mouthing numbers as they concentrated.

"Stop!" Fingers left throats and wrists and the whole class seemed to start breathing again as one. Mrs. Wilson circled the group asking for numbers. Everyone had an answer: ninety-four, one hundred and three, ninety-seven, eighty-two. Laurel listened carefully as her classmates rattled off numbers. Then the clipboard was under her nose.

"Name?"

"Laurel Sewell."

"Pulse?"

Laurel hesitated for only a moment. "Ninety."

Mrs. Wilson did not even glance at her. "Ninety," she repeated, then stopped.

Laurel sucked in a breath when Mrs. Wilson's eyebrows furrowed. "Sewell... Jacob Sewell's daughter?"

Laurel shook her head. "Mark Sewell's. We just moved here."

Mrs. Wilson made a small grunt of acknowledgment and moved on. "Name?" she asked the next student.
Laurel released the breath she'd been holding and attempted to wander off toward the locker room as casually as the other girls.

No one stopped her or called out that she had cheated and when the gym doors closed behind her, she felt safe. But as soon as she walked into the locker room she closed herself into a bathroom stall and tried again. Her wrist, her throat, and now that she was in the privacy of her own stall, her groin. Nothing. Maybe there was something wrong with her fingers.

Or maybe lots of people had cheated.
It didn’t matter. No one knew.

She left the stall and hurried to her small locker, anxious to be back in her lightweight tank top and jean shorts. She hated sweats and the cheap gym t-shirts were heavy and stiff. It was a relief to stand in her bra and underwear for a few seconds and let the air cool the light sheen of sweat on her forehead and back. But the other girls, who were all dressing carefully with their backs to the group, eyed her as she stood so unclothed, so she yanked her clothes on, slipped into her flip-flops, and hurried out the door.

mercredi 20 avril 2011

Ma nouvelle partenaire : Chapitre 32




Je suis ravie de vous présenter ma nouvelle partenaire le blog Chapitre 32

Chapitre 32; pour tous les fans de Jeaniene Frost et de la faucheuse Rousse :)
 ce blog est fait pour vous ! pleins d'infos & de nouveautés. Vous pouvez suivre sur Facebookhttp://www.facebook.com/pages/Jeaniene-Frost-France/173806622660857

lundi 18 avril 2011

Le sang des anges, Nalini Singh






Synopsis :

" Je suis Elena Deveraux et j'ai beau être la meilleure chasseuse de vampires du moment, je ne suis pas sûre d'être à la hauteur de mon prochain job. Mon employeur étant le terrifiant Raphael, Archange à la beauté redoutable, je n'ai aucun droit à l'erreur... même si c'est mission impossible. Cette fois, ce n'est pas un simple vampire rebelle que j'ai à chasser. C'est un Archange déchu. Quand les Archanges jouent, les mortels cassent ".

Ce que j'en pense:

Elena Deveraux, est chasseuse de vampire. Mais elle ne les tue pas elle les livre pieds et poings liés à leurs maîtres : les anges.Elle est même la meilleure des chasseuses de vampires est c'est pour cette raison qu'elle va être engagée par un Archange,Raphaël, pour une mission un peu particulière.

Dans cette série, les vampires sont créés par les anges et chaque année un nombre limité d’humains est transformé.Au sommet de la hiérarchie on trouve les Archanges qui contrôlent cet univers où vampires,anges et humains vivent ensemble.


La rencontre entre Elena et Raphael,est à la hauteur des personnages et de leur future collaboration, on oscille entre haine et passion en un instant. Elena a un caractère bien trempé,elle est têtue,forte et déterminée dans son travail.Elle va haïr en même temps qu'être terrifié par cet Archange sans scrupules pour après être sous son charme. Raphael est un vrai mâle,terriblement attirant et sexy mais en restant extrêmement dangereux.Il va tour à tour passer de l'indifférence vis à vis d'Elena à une grande possessivité.

A côté de cette belle histoire d’amour, il y a aussi la menace constante de cet autre Archange.En se lançant à sa poursuite Elena en apprend plus sur ces mystérieux et secrets Archanges. La combinaison entre scènes d'actions et de romances donne encore plus d'ampleur au livre.Il y a d'ailleurs une scène dans la baignoire (piscine) mémorable!


Dans la dernière partie l'intrigue s'accélère et le final, inattendu,nous donne envie de découvrir rapidement le 2°tome, qui ne sortira en France qu'en septembre.

Citations: 


  * Elle regarda le visage parfait qui lui faisait face et sut qu'elle ne rencontrerait pas un être plus mortellement dangereux que celui-là de toute sa vie.


* Je connais les règles.Ne rien attendre d'autre qu'une danse entre les draps,ne pas avoir le regard du veau éperdu d'amour,bla bla,bla.
Les mots étaient prononcés d'une ma nière desinvolte ,mais elle sentit une secousse dans sa poitrine.Non se dit-elle,Elena P.Devereaux ne serait pas assez stupide pour offrir son coeur à un Archange.


* Et il se rendit alors compte...que cette vie fragile,mortelle n'était pas seulement importante pour lui.Elle était plus importante que la sienne propre.

dimanche 17 avril 2011

In my MailBox [5]

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Source et plus d'info chez La Bibliothèque de Lilie
 


Cette semaine je n'ai pas résisté et dés que le guide sur Twilight est sorti je l'ai acheté ! C'est un livre sublime,papier classé avec beaucoup de schémas et d'illustrations.

Ensuite il y a Instinct de Vincent Villeminot ,j'étais à la librairie et c'est la couverture qui m'a attirée en premier (comme souvent) et après avoir lu le 4° de couverture j'ai craqué!Je suis entrain de le lire(article)

Et enfin Bite me (ou Démon intérieur en français) sur les conseils de ma cop's Lilie j'ai préféré le lire en VO.Il est sorti en France le 06 Avril.

Et vous qu'avez vous reçu?

Instinct,Vincent Villeminot







Synopsis:

Tim ne garde qu'un souvenir troublant de l'accident.Quand il a repris conscience,il était une bête féroce,avide de chasse et de sang.
A-t-il rêvé?
Ce n'est pas l'avis du professeur McIntyre,psychiatre singulier,qui l'emmène dans son institut de recherche où vivent d'autres initiés,tous sujets à des métamorphoses animales.C'est là que Tim rencontre Shariff et surtout Flora,une jeune fille séduisante et insaisissable.

Ce que j'en pense :

Je n'ai pas lu de thriller depuis très longtemps et ce livre m'a fait ressentir toutes les émotions que nous apporte un thriller,l'angoisse qui augmente au fil des pages et surtout on est tenu en haleine jusqu'à la toute dernière page.

Le livre se compose de 3 parties.

Dans la 1°partie on suit Timothy après l'accident qui a coûté la vie à ses parents et son frère et qui a l'impression de devenir fou car il croit avoir été un ours juste après.Bien sûr personne ne le croit jusqu'à l'arrivée du professeur McIntyre qui va lui proposer d'intégrer une école où d'autres personnes se métamorphosent aussi en animaux.
Tim va avoir du mal à croire les propos du professeur et va même chercher à s'enfuir de ce centre.Mais durant une de ses tentatives il va se rendre compte qu'un vrai danger rode autour de ce centre.

Dans la 2° partie on a le point de vue de Tim et de Flora,une de ses co-locataires.Flora est très mystérieuse,réservée et n'accorde sa confiance à personne.Ils vivent avec Shariff qui a 12 ans, c'est un moulin à paroles et un bout en train.Mais la menace se fait de plus en plus présente et pesante jusqu'à un évènement inattendu qui va changer la vie du centre.

Dans la 3° et dernière partie on a les points de vue de Tim,Flora et Shariff.On est de plus en plus captivé par l'histoire et en même temps angoissé.
Je ne m'attendais pas à une telle fin,elle termine en apothéose ce 1° tome.

Il y a aussi une très belle histoire d'amour,elle est discrète mais en même temps très profonde et essentielle.

Ce livre est vraiment surprenant, et complétement captivant une fois que l'on est rentré dans l'histoire.Certains passages sont effrayants et augmentent l'angoisse qui nous accompagne durant la lecture.J'avais oublié que parfois ça fait du bien d'avoir peur!

Le tome 2 sortira le 25 août 2011.

Citations :

  * Tim se demanda ce qu'il avait fait pour mériter d'être intégré d'emblée dans les amis de cette fille si farouche,comme une évidence.

* Je sais.N'empêche,écoute-moi.Crois-moi.Tu es désigné,il n'y a pas de doute.Parce que tu es le dernierarrivé dans notre communauté,parce que tu n'es ni le plus fort,ni le meilleur.Et qu'en plus ton meilleur ami est un sage conseiller,et que tu as la plus jolie fille du lot.

samedi 16 avril 2011

Ma nouvelle partenaire : les rêveries de Kyanah



Je suis ravie de vous présenter ma nouvelle partenaire du blog "Les rêveries de Kyanah".
Elle vous fera partager ses lectures,ses coups de coeurs et chroniques en Bit-lit,Fantasy ou jeunesse alors allez faire un tour sur son blog  ici

J'ai été tagguée !!

Ce week end La Mordue a eu l'idée de tagguer ces copines blogueuses donc voici le petit questionnaire qu'elle nous a préparé :


1/ La première chose que tu fais en allumant ton pc ?
J'ouvre direct Twitter et ma messagerie
 
2/ Si ton blog portais le nom d'un livre : Lequel ? (Précision, le but c'est que le titre soit représentatif, pas forcement l'histoire du livre!)
C'est un peu le cas car je reprends le nom que Bones donne à Cat dans Chasseuse de la nuit (Kitten) alors je donnerai le nom du tome Au bord de la tombe !!
 
3/ Prends le premier livre qui te tombe sous la main : Donne nous la 10e phrase de la page 64.
Her healer cleared his throat."yes hou have" c'est dans Lover Unleashed et comme par hasard un livre en vo!! 
 
4/ En un mot et un seul, definis ton blog.
Mes lectures 
 
                         5/ Cites nous une manie quand tu écris une Chronique
                 Je mets des citations à la fin celles qui m'ont le plus marqué!




Idée sympa pour mieux se découvrir :)

vendredi 15 avril 2011

Lover Unleashed ,J.R.Ward

                                           





Synopsis :

Payne, twin sister of Vishous, is cut from the same dark, seductive cloth as her brother. Imprisoned for eons by their mother, the Scribe Virgin, she finally frees herself - only to face a devastating injury. Manuel Manello, MD, is drafted by the Brotherhood to save her as only he can - but when the human surgeon and the vampire warrior meet, their two worlds collide in the face of their undeniable passion. With so much working against them, can love prove stronger than the birth right and the biology that separate them?

Ce que j'en pense :

C'est le tome que j'ai le moins apprécié,et je me sens très frustrée en l'ayant fini.


Payne,la soeur jumelle de V a été grièvement bléssée à la colonne vertébrale,Jane la Shellane de V pense que la seule personne capable de l'opérer est son ancien collègue et ami Manuel Manello.L'histoire va se centrer sur Payne qui récupère de sa blessure et tombe amoureuse de son médecin humain.Mais Manny n'as pas le charisme des autres guerriers et il m'a laissé indifférente.La scène dans la douche ne vaut pas celle de John et Xhex !


A côté de ça, on a V qui perd un peu la boule car il a du mal à digérer le fait que sa mère lui est caché l'existence de sa soeur jumelle et qui ne supporte pas de la voir blessée.Au lieu de chercher du réconfort auprès de sa Shellane cette situation va créer des tensions dans leur couple et il va devoir chercher une échappatoire.Heureusement Butch va être là pour le couple.Pour moi c'est le seul aspect positif de ce livre,retrouver l'amitié Butch/V.


Ensuite la grosse déception vient du peu de chapitre accordé au "couple Qhuinn & Blay seulement 5,autant dire qu'on avance pas du tout.Et c'est vraiment frustrant.


On a quand même l'introduction de nouveaux guerriers assez spéciaux avec Xcor comme chef qui sont très extrêmes dans tous les domaines.


J'ai l'impression que c'est plus un tome de transition car il pose de nouvelles pistes pour l'histoire sans vraiment les exploiter,et il y a 2/3 révélations intéressantes.




Citations:


  * "I came to you, Jane. Every night this week, I came to you. I didn't want you to be alone. And I didn't want to sleep without you." -Vishous"

  * "You're the reason I get out of bed every night. And you're the reason I can't wait to come home every dawn. Not the war. Not the Brothers. Not even Butch. It's...you."

  * "One more thing."
"What."
"I think we're dating now." As V barked out a laugh, the cop shrugged. "Come on....I got you naked. You wore a damn corset. And don't get me started about the sponge bath afterward."
"Fucker."
"To the end."

Butch to V."

jeudi 14 avril 2011

Les coeurs fêlés,gayle Forman

                                            





Synopsis :

N'avez-vous jamais fait ce rêve étrange et glaçant : celui où vous savez pertinemment que vous n'êtes pas folle mais où personne autour de vous ne semble du même avis ? Pour Brit, du haut de ses seize ans, ce cauchemar devient réel quand son père la conduit de force à Red Rock, un centre de redressement qui prétend mater les enfants rebelles. Brit doit y suivre une thérapie pour guérir des maux qui n'existent que dans la tête de son père. Dans cet enfer d'humiliations et de brimades, Brit
se raccroche à des amies qui vont l'empêcher de sombrer dans la folie. Des amies qui vont l'aider à survivre. Ensemble elles vont se redresser. Ensemble elles vont résister et tout faire pour demeurer libres.


Ce que j'en pense :

Le 1° roman que je lis de Gayle Forman et je suis vite tomber sous le charme de sa plume.
Ce livre se lit très vite il est fluide,il y a beaucoup de référence à la musique et on se laisse porter par cette musicalité même si le sujet du livre est fort car il dénonce le traitement des jeunes filles dans les maisons de redressement.


Brit est une ado,qui a l'apparence d'une rebelle,tatouages,piercings, mèches colorées et pour aggraver son cas elle joue dans un groupe de rock.Mais on s'aperçoit vite que ce n'est qu'une façade et que c'est une ado bien dans sa peau.
Son père c'est remarié et à un nouvel enfant,alors qu'elle croit partir en vacances en famille,Brit se retrouve à Red Rock,et elle est persuadée qu'elle doit cette situation à sa belle mère.Les conditions de vie y osnt particulièrement difficile mais Brit a heureusement des choses auxquelles elle peut se raccrocher.Tout d'abord Jed, le leader de son groupe de rock,dont elle est amoureuse,et avec qui elle va pouvoir correspondre.J(ai tout particulièrement aimé ces lettres,avec les messages caché,elles étaient très émouvantes.
Et puis il y a les amies qu'elle va se faire là bas et avec qui elle va créer le club des coeurs fêlés.Leur amitié va les rendre plus fortes et elle vont petit à petit se rebeller.


Un joli roman qui dénonce une situation difficile mais qui le fait avec beaucoup d'optimisme !

J'ai lu ce livre avec ma Twicop's Loraah et elle m'a fait découvrir la chanson "Firefly" dont il est question dans le livre,elle est magnifique.retrouvez sa chronique ici






Citations :

* Tu ne compliques rien,bien au contraire.Toi et le groupe,vous etiez les deux éléments positifs dans ma vie.

* C'est ainsi que nous avons fini le premier réveillon de Noël du Club Fermé des Fêlés:en nous étreignant mutuellement,les yeux embués.Nous avons levés nos coupes de champagne virtuelles et chanté "Car je suis là pour toi,et je veille",formule qui ,d'après V,allait devenir notre leimotiv.